Guinée et Ethiopie signent des accords de coopération à Addis-Abeba : des extraits du discours du ministre Mamadi Touré

Guinée et Ethiopie signent des accords de coopération à Addis-Abeba : des extraits du discours du ministre Mamadi Touré
0 commentaires, 10 - 2 - 2019, by admin

Par Bangaly Condé " Malbanga" à New York ( USA )
Le président Alpha Condé accompagné des ministres des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger Mamadi Touré et de la Coopération internationale Djénè Keita, est depuis ce mercredi 6 février 2019 dans la capitale éthiopienne pour une visite d’Etat de trois jours avant la 32e session de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernements de l’Union Africaine prévue pour ce dimanche 10 février 2019.
C’est dans le cadre de cette visite d’Etat, premier du genre, que le président Alpha Condé et le premier ministre de l’Ethiopie Abiy Ahmed ont présidé la signature de plusieurs accords de coopération entre les deux gouvernements par les deux ministres des Affaires Etrangères des deux pays, le Guinéen Mamadi Touré et l’Ethiopien Workneh Gebeyehu Negewo pour consolider les relations entre les deux pays.
Des relations qui ne sont pas récentes mais plutôt séculaires selon le chef de la diplomatie guinéenne.
Pour lui, il faudra remonter aux ères coloniales en passant par les périodes de lutte de libération des pays africains pour savoir que les relations entre la Guinée et l’Ethiopie sont nées de la convergence d’idées de deux grands panafricanistes qui ont lutté non seulement pour la libération des pays africains du joug colonial mais aussi pour la création de l’OUA, l’ancêtre de l’Union Africaine.
Autant dire que, ce sont Hallié Sélassié et Ahmed Sékou Touré qui ont posé les premiers jalons de ces relations entre les deux pays depuis le lendemain de l’accession de la Guinée à l’indépendance.
C’est pour justement perpétuer et raffermir ces relations historiques que le président de la République de Guinée, le Prof. Alpha Condé et l’actuel premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie Abiy Ahmed ont initié cette commission mixte de coopération dont la première session fut une réussite totale confirmée par le discours du ministre Mamadi Touré.
Après avoir remercié les autorités éthiopiennes pour l’accueil réservé à la délégation guinéenne et les dispositions prises pour assurer le bon déroulement des travaux, le ministre Mamadi Touré dira ceci : « Au terme des travaux de cette première session de la commission mixte de coopération guinéo-éthiopienne, je voudrais exprimer ma profonde satisfaction pour les résultats louables auxquels nous sommes parvenus. C’est le lieu de souligner la contribution particulière de nos experts au succès de cette première session qui a, à son actif la conclusion de plusieurs instruments juridiques pertinents que sont:
– l’institutionnalisation de la Commission Mixte de Coopération dotée d’un mécanisme de suivi évaluation ;
– l’établissement d’un partenariat stratégique entre nos deux gouvernements;
– le protocole d’Accord sur la Science, la Technologie et l’Enseignement Supérieur ;
– le protocole d’Entente dans le domaine de la Santé ;
– Le protocole d’Accord dans le domaine du Tourisme et de l’Artisanat ;
– le Protocole d’Entente dans le domaine de l’Agriculture ;
– et l’Accord sur les services aériens.
Les conclusions heureuses auxquelles nous sommes parvenus viennent renforcer le cadre juridique de nos relations bilatérales ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour un partenariat mutuellement avantageux
».
Pour le diplomate guinéen, cette commission illustre la volonté des hautes autorités de redynamiser la coopération guinéo-éthiopienne en lui donnant un contenu réel, à la dimension des potentialités socio-économiques et culturelles des deux pays.
Sur le plan politique le ministre Mamadi Touré s’est félicité des identités de vue des deux pays sur les principales questions africaines et internationales. « Notre vision commune du devenir de l’Afrique et du monde repose particulièrement sur la clairvoyance de nos leaders respectifs qui œuvrent sans cesse à la réalisation de nos objectifs fondamentaux ». A-t-il ajouté.
Avant de louer les efforts fournis par le gouvernement guinéen ces trois dernières années pour amorcer un développement avec un taux de croissance de 10% sous l’égide du Professeur Président Alpha Condé qui aspire à une croissance multiforme et inclusive et à une Guinée unie et prospère, le chef du département des Affaires Etrangères a salué les reformes courageuses engagées ainsi que les progrès enregistrés ces dernières années parle gouvernement éthiopien. « L’Ethiopie se présente comme un modèle de gouvernance et l’un des pays en Afrique où la parité hommes femmes aux postes stratégiques est une réalité ». A-t-il conclu.
Et pour finir, le rendez-vous sera pris à Conakry où les autorités éthiopiennes seront attendues les jours à venir pour poursuivre les efforts engagés au cours de cette première session qui suscite déjà un grand espoir dans les milieux politiques guinéen et éthiopien.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER