Manifestations anti-Alpha Condé: des Guinéens du Brésil entrent dans la danse

Manifestations anti-Alpha Condé: des Guinéens du Brésil entrent dans la danse
0 commentaires, 4 - 12 - 2018, by admin

Par Oumar Bogoma
Désormais, la bataille dans la rue se passe loin de l'axe Hamdallaye - Bambéto - Cosa- Kagbélin. En cause: la route " Le Prince", symbole de la contestation contre le pouvoir depuis les années 2000, est plus militarisée que jamais dans la capitale guinéenne.
Désormais, les manifestations de rue contre le président Alpha Condé se passent à des milliers de kilomètres de Conakry, a constaté nouvelledeguinee.com.
Après les Guinéens de la Belgique, de la France, de la Suisse, des USA, de l'Allemagne, de l'Espagne et de Londres, c'est au tour des compatriotes vivant au Brésil de monter sur le ring... Pardon, de prendre d'assaut les rues de ce pays d'Amérique Latine. Objectif: attirer l'attention des autorités de Brasilia sur les reccurrentes tueries d'opposants à Conakry. Mais aussi, selon les manifestants, dénoncer la mal-gouvernance en Guinée qui est lésion, d'après eux, sous le règne de Alpha Condé.
Lundi 03 décembre, plusieurs dizaines de Guinéens ont manifesté dans les rues de Brasilia, capitale fédérale du Brésil. Tout au long du trajet, ils ont scandé des slogans hostiles au locataire de " Sékhoutouréyah".
Depuis novembre et l'affaire Wanindara, les Guinéens de la diaspora multiplient les manifestations contre l'administration Condé. De Paris à Brazilia, en passant par Berlin, Londres, Madrid, Washington DC, et Génève, des opposants Guinéens, comme un seul homme, sont vent débout contre " Sékhoutouréyah".
A suivre !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER